Eviter les dégâts d’un cancer du poumon : les principaux facteurs et les traitements à suivre

18 octobre 2023

Le cancer bronchique tue à ce jour des milliers de personnes dans le monde. Prenant naissance dans les cellules du poumon, la maladie se développe rapidement pouvant atteindre et ruiner tout le corps. Mais quelle en sont les causes et quels sont ses traitements ? A l’aide de cet article, prenez connaissance des principaux facteurs de risques d’un cancer du poumon ainsi que les thérapies à effectuer pour le soigner à temps. 

Les principaux facteurs de risques d’un cancer du poumon

Le cancer du poumon attaque les bronches en provoquant tout d’abord une toux persistante et un essoufflement terrible. Vint ensuite les divers symptômes qui ruinent à grande vitesse l’état du patient. La pathologie provient de ce fait de tout ce qui est susceptible de détériorer la respiration. Elle n’est nullement héréditaire. Pour plus de détails sur les symptômes, vous pouvez en savoir plus sur le cancer du poumon

Avez-vous vu cela : Bouchon muqueux : son rôle pendant la grossesse

Cela dit, les principaux facteurs de risque d’un cancer du poumon sont le tabac et l’environnement. En effet, la prise du tabac est le principal facteur provoquant cette pathologie bronchique. Il est à l’origine de nombreux décès et favorise la croissance de la plupart des cancers comme celui du rein, du foie ou de la vessie. Par ailleurs, certains facteurs environnementaux augmentent également le risque d’obtention du cancer du poumon. Cela inclue les gaz d’échappement, l’amiante et les hydrocarbures. 

Comment traiter un cancer du poumon ? 

Les traitements d’un cancer du poumon sont à ce jour nombreux. Dès lors, un des plus grands pas qui conduit à la guérison est l’arrêt définitif du tabac. Ensuite, les médecins procèdent aux options curatives en prenant en compte différents facteurs dont : 

A lire aussi : Quelle est l’origine et l’histoire de la Langue des signes française ?

  • Le type du cancer : Cancer Bronchique Non à Petite Cellules (CBNPC) ou Cancer Bronchique à Petites Cellules (CBPC)
  • Son stade
  • Sa localisation
  • Le caractère opérable ou non du patient
  • Le caractère résécable ou pas de la tumeur
  • Les diverses altérations moléculaires : ALK, EGFR, ROS1
  • L’état général du patient et ses autres problèmes sanitaires 

Selon ces critères clés, les traitements à prendre peuvent alors être locaux : radiothérapie, chirurgie, radiofréquence ou cryothérapie. Mais ils peuvent aussi être médicamenteux et procéder à une chimiothérapie, des thérapies ciblées ou une immunothérapie. En général, le type CBPC ne nécessite que peu de chirurgie et privilégie la chimio, la radiothérapie et l’immunothérapie. 

Et voilà tout. En fin de compte, le tabac demeure le principal facteur favorisant les différents cancers, y compris celui du poumon. Alors, si vous désirez ne pas contracter cette pathologie, la prise de tabac ne doit pas faire partie de votre quotidien. La maladie n’est pas héréditaire. Cependant, certains facteurs environnementaux comme le gaz et l’amiante peuvent aussi le développer. Si par ailleurs vous présentez déjà les symptômes de la maladie, pensez à effectuer rapidement les examens nécessaires pour le déceler à temps et réduire ses effets sur la santé.